2ème journée de la saison 2019/2020 : que ce fût difficile…

Si la 1ère journée avait laissé de bons souvenirs, la 2ème a été bien moins réjouissante pour nos 3 équipes jouant le dimanche.

3 défaites enregistrées sur les 3 rencontres : voici le résumé rapide de cette journée.

GE1 : mission impossible ?

La réponse est oui… Opposée à une équipe de Blainville composée de Mathilde Mette, Kevin Henry, Cédric Brasseur et Constantin Princl, l’équipe 1 ne pouvait espérer que peu de victoires compte tenu de la différence de points entre les 2 compositions. Et ce sera ainsi pendant toute la 1ère phase, il faudra s’y faire.

Cependant, nos joueurs ont montré une belle prestation et réussi à tenir tête sur certaines rencontres (Serge / Kevin, Axel / Mathilde) à leurs adversaires, au point de les pousser à la belle ou de leur arracher un set.

Ces petites victoires seront toujours les bienvenues, pourvu qu’elles s’accompagnent du plaisir de rencontrer des joueurs de haut niveau !

Merci aux supporters d’Essey qui avaient fait le déplacement pour encourager notre équipe !

GE3 : ça aurait pu se passer plus mal.

2 équipes se déplaçaient au SLUC Nancy ce dimanche 6 octobre. La GE3 y rencontrait une formation plutôt homogène (14, 13, 13 et 12) et réussit à gagner 5 des 14 rencontres.

Là aussi, les rencontres ont été serrées et disputées, avec le secret espoir, avant le déplacement, d’y arracher un nul. Mais il faut l’admettre, même avec un joueur diminué, le SLUC disposait d’une équipe plus forte que la nôtre et de jeunes joueurs plutôt dynamiques.

Fabien et Sébastien gagneront chacun leur match sur le 14, qui déclarera forfait pour sa dernière rencontre. Les 2 doubles sont remportés par Essey, tandis que Cyrille posera quelques problèmes à son dernier adversaire, l’entraînant à jouer la belle.

GE4 : ça aurait pu se passer mieux.

C’est certainement la rencontre qui nourrit le plus de regrets sur cette journée. L’équipe proposée par le SLUC était à notre portée. Sans dénigrer la qualité de jeu de ces jeunes, appliqués, patients, jouant chaque coup avec autant d’engagement, on aurait pu (on aurait dû) faire mieux.

Mais voilà… Ce qui se passe le dimanche dans la tête de chacun fait de ce sport un véritable casse-tête qui nous pousse à y revenir la semaine suivante pour comprendre et améliorer notre niveau de jeu.

La rencontre avait pourtant démarré correctement. Mena réussissait à battre Stanislas, dans un match très disputé, avec beaucoup d’engagement dès le début de matinée, tandis qu’à la table d’à côté, Jules disposait de Michaël.

Les 2 rencontres suivantes laisseront les 2 équipes à égalité : Lucas battait facilement Lionel et Anthony redressait la barre face à Romain. Tout devait se jouer ensuite…

Le SLUC alignait 3 points sur les 4 rencontres suivantes : Anthony faisait preuve d’une belle réaction dans sa confrontation avec Lucas en le poussant à la belle. La victoire est passée tout près…

A 5/3, nous comptions sur les doubles pour recoller au score : la paire Anthony / Michaël n’avait subi aucune défaite, pour peu que le tirage nous soit favorable, on pouvait espérer recoller au score. Malheureusement, Lucas et Stanislas ont réussi à faire chuter notre double le plus fort et l’écart restait donc acquis pour le SLUC.

Il fallait 3 victoires sur les 4 derniers matchs pour arracher 2 points. Sur le papier, les rencontres annoncées nous permettaient d’y croire. A la table, ça n’a pas été aussi simple. Mena n’a pas trouvé la solution face aux démarrages incessants de Lucas qui se procurait de nombreuses occasions pour l’emporter. Après un début de match catastrophique, Lionel reprenait le 3ème set in-extremis (12/10) à Stanislas, pour finalement s’incliner 11/09 dans la 4ème manche.

Anthony et Michaël quant à eux n’ont pas non plus trouvé les solutions pour inverser la tendance de cette fin de matinée…

Résultat final : défaite 10/04. On aurait pu faire mieux.